Le photovoltaïque est-il propre ?

Construction et utilisation

Dans une étude de 2012, l’Institut Franhofer (un institut allemand spécialisé dans la recherche en sciences appliquées) indiquait que les panneaux photovoltaïques au silicium mettaient 1,5 an pour apporter leur retour sur investissement. Concrètement, en une année et demi, le panneau a restitué l’énergie nécessaire à sa fabrication. Sa durée de vie moyenne étant d’environ 30 ans et sa garantie allant de 15 à 25 ans, on peut donc en conclure que le choix du photovoltaïque est intelligent et rentable.

Et après ?

Parmi les composants qui entrent en ligne de compte dans la fabrication, il y a du verre, de l’aluminium, du tellurure de cadmium (CdTe), des plastiques, de l’argent, du cuivre, du gallium, de l’indium, du sélénium, du zinc, de l’étain et du dioxyde de silicium. Mais bonne nouvelle, le recyclage de ces panneaux atteint 90 % !

De plus, les panneaux en fin de vie entrent aujourd’hui dans la filière DEEE (déchets d’équipements électriques et électroniques) qui oblige les fabricants à les collecter et les recycler (à leur charge). Aujourd’hui, les matériaux partent pour l’Allemagne et la Belgique pour être retraités. Mais avec un marché en plein boom, on peut imaginer que la France va rapidement développer ses propres centres pour viser l’autonomie.

Contact

Appelez-nous ou remplissez le formulaire ci-dessous et nous vous contacterons. Nous nous efforçons de répondre à toutes les demandes de renseignements dans un délai de 24 heures les jours ouvrables.